RĂ©trogaming

Le Commodore 64c

Voici ma dernière aquisition pour ma colection… 🙂

C’est le Commodore 64c, une version du cĂ©lèbre micro-ordinateur C64 sortie en 1986. C’est une version “low-Cost” pour rĂ©duire le prix de vente de moitiĂ©. Peu vendu en France mais très bien vendu en Allemagne, il a mĂŞme Ă©tĂ© vendu dans la chaine de supermarchĂ©s allemands ALDI comme console de jeux…C’est quand-mĂŞme une version amĂ©liorĂ©e du design originel du c64, avec des nouveaux composants moins gourmands en Ă©nergie et aussi avec des versions dĂ©boguĂ©es de ceux-ci. La compatibilité  logiciel et hardware est garantie Ă  100% avec le c64 de 1ere gĂ©nĂ©ration.

Voici un rappel des caractĂ©ristiques techniques du micro-ordinateur :

  • Le Commodore 64 utilise un microprocesseur 8 bits 6510 (un dĂ©rivĂ© proche du 6502 qui a la possibilitĂ© de gĂ©rer des banques de mĂ©moires en les amenant Ă  la demande dans l’espace d’adressage du processeur) et dispose de 64 kilooctets de mĂ©moire vive. Au Royaume-Uni, il a rivalisĂ© en popularitĂ© avec le ZX Spectrum et a tirĂ© bĂ©nĂ©fice d’un clavier de taille normale et de puces graphiques et son plus avancĂ©es. La puce graphique, VIC-II (en), fournit 16 couleurs, huit sprites, des capacitĂ©s de dĂ©filement (scrolling), et deux modes graphiques bitmap. Le mode texte standard fournit 40 colonnes, comme la plupart des modèles PET de Commodore. La puce sonore, SID, a trois voix, plusieurs formes d’ondes, modulations sonores et capacitĂ©s de filtrage. Elle est très avancĂ©e pour son Ă©poque. Son concepteur, Bob Yannes, sera le cofondateur de la sociĂ©tĂ© de synthĂ©tiseur Ensoniq. Le BASIC incorporĂ© n’offre pas un moyen facile d’accĂ©der aux capacitĂ©s graphiques et sonores avancĂ©es de la machine ; les utilisateurs doivent donc utiliser les commandes PEEK et POKE pour adresser directement la mĂ©moire afin d’obtenir le rĂ©sultat escomptĂ©, ou alors utiliser des extensions comme Simon’s BASIC, ou encore programmer directement en assembleur. Commodore avait une meilleure implĂ©mentation du BASIC, mais choisit finalement de vendre le C64 avec le mĂŞme BASIC 2.0 utilisĂ© dans le VIC-20 de peur que le C64 ne fasse chuter les ventes du PET/CBM. Le C64 hĂ©rite des machines CBM et du VIC-20 un port utilisateur programmable (6522) et un port sĂ©rie propriĂ©taire fonctionnant sur un principe proche de l’IEEE-488 et permettant de brancher (et d’adresser) des pĂ©riphĂ©riques, en particulier une ou plusieurs unitĂ©s de mono-disquettes de 5,25 pouces 1540 (lecteur de disquette du VIC-20), 1541 et 1542. Avec cet ordinateur est (probablement) apparue une culture underground informatique connue sous le nom de scène dĂ©mo.
  • Processeur MOS Technology 6510 cadencĂ© Ă  0,985 MHz (PAL) / 1,023 MHz (NTSC)
    • 64 Ko de MĂ©moire vive (38 Ko disponible pour les programmes BASIC par dĂ©faut ; 2 Ko de mĂ©moire vidĂ©o de caractère) ou 320 Ko (avec Commodore 1764 256 Ko) avec l’UnitĂ© d’extension mĂ©moire, cependant, seulement 64 Ko sont directement accessibles, l’unitĂ© destinĂ©e principalement Ă  GEOS)
    • 20 Ko de ROM (8 Ko BASIC 2.0, 8 Ko Noyau, 4 Ko de caractères gĂ©nĂ©rĂ©s, produisant deux ensembles de 2000 caractères)
  • Puce graphique VIC-II MOS 6567/8567 (NTSC) MOS 6569/8569 (PAL)
  • Modes « texte Â» :

-40×25 caractères de 8×8 pixels 2 couleurs chacun parmi 16.
-40Ă—25 demi-rĂ©solution caractères de 4Ă—8 pixels 4 couleurs chacun parmi 16 (39×24 en mode scrolling).
Le mode texte bénéficie du scrolling hard pixel par pixel.
La grande majoritĂ© des jeux type arcade redĂ©finissaient les caractères pour en faire l’équivalent des « tuiles Â» des consoles. Avec les sprites hard, on s’approche grandement des techniques utilisĂ© par les consoles 8 bits type NES et SMS.

  • Modes « graphiques Â» bitmap :

en 320×200 chaque bloc de 8*8 peut avoir 2 couleurs parmi les 16 (mode graphique notamment utilisĂ© pour les jeux 3D fil de fer, par exemple Elite)
en 160Ă—200 chaque bloc de 4*8 peut avoir 4 couleurs parmi les 16.
les 16 couleurs sont noir, blanc, rouge, cyan, violet, vert, bleu, jaune, orange, marron, rouge clair, gris foncé, gris moyen, vert clair, bleu clair, vert clair

Puce sonore SID MOS Technology 6581/8580 (Son)

  • Son : 3 voix ADSR-programmable sur 9 octaves
La connectique arrère du c64x, compatible à 100% avec le c64
Les deux ports joystick, embase d’alimentation et l’interrupteur M/A
La carte mère…
Le lecteur de cassette pour charger les logiciels dans ce format
Lecteur de disquettes 5.25″ Commodore 1541-II
Une cartouche à inserrer dans le port cartouche pour un chargement instantané du logiciel.